Comment avoir une meilleure isolation acoustique ? Guide complet

Les nuisances sonores telles que le bruit du transport, le bruit des habitations et le bruit des équipements sont la source des désagréments, qui vont de la dégradation de la qualité de vie à l’impact direct sur la santé des riverains.

Dans l’acoustique du bâtiment, les difficultés ne viennent pas de la complexité́ des solutions : celles-ci sont généralement simples et relèvent du bon sens, pour peu que l’on sache il faut savoir poser le problème correctement.

Donc comment déterminer l’origine d’un problème acoustique et comment le résoudre simplement ?
Comment concevoir une isolation ou un traitement acoustique ?

Nous essaierons de répondre à toutes ces questions dans cet Article.

Isolation sonore : la propagation du son

Le champ sonore ainsi crée dans un local génère alors des vibrations dans les parois qui se propage dans tout le bâtiment.

Entre deux locaux adjacent le bruit peut donc se transmettre par la paroi de séparation, on parle alors que transmission directe ou il peut se transmettre par les parois latérale des locaux dans ce cas on parle de transmission latérale.

Si on regarde par exemple la jonction d’un peu plus près la paroi de séparation avec le plafond, on peut s’apercevoir qu’il existe trois chemins de propagation de ces vibrations structurelle.

Définition du confort acoustique.

Pour améliorer la qualité de vie dans sa maison ou son appartement il est indispensable de connaitre certaines notions
Comme le confort acoustique par exemple.

Que l’on soit dans une maison ou appartement le bruit veut vite devenir insupportable, être responsable de stress, perturber le sommeil, ce qui peut augmenter de développer certaine maladie

Mais au faite qu’est-ce que le confort acoustique ?

Concrètement il s’agit de ‘l’absence de nuisance sonore dans son logement, d’ailleurs chez nous quelle sont les types de bruit que l’on remarque
Tout d’abord les bruits aériens extérieurs, ce sont les bruits des trains, celui des voitures et de la tendeuse à gazon du voisin

On distingue aussi les bruits intérieurs comme la télé ou la radio des voisins, des bruits de chocs comme celui des talons ou d’une chaise que l’on traine

Certain bruit provienne des équipements comme l’ascenseur chasse d’eau et enfin des bruits venant des parties communes comme les conversations qui résonne dans le hall.

Matériaux réverbérant et absorbant.

Il existe deux types de matériaux, des matériaux réverbérant tel que le béton le carrelage des vitres, des matériaux plan et danse.

Matériau absorbant tel que rideau et voilage, mobilier tapis et moquette linge et même les personnes.

Parlons maintenant de la propagation de l’onde sonore, pour faciliter la compréhension imaginons un billard, la boule représente l’onde sonore et les bandes du billard les parois réfléchissante : des murs

On comprend ainsi le mode de propagation de l’onde sonore par une suite de réflexion dans ces surfaces planes

Imagions maintenant la mise en place des matériaux absorbant, le principe d’absorption de l’énergie de l’onde sonre est évident, au contact d’une surface absorbant, l’onde est amortie

Notion acoustique : c’est quoi le son ?

Imaginons deux billes reliés par un ressort, si on s’amuse à déplacer l’une des deux billes, on va étirer et contracter le ressort, ce qui va avoir pour effet de déplacer la deuxième bille.

Dans notre univers tous les objets sont composés à l’échelle microscopique d’atome.

Imaginons que l’on puisse déplacer certain de ces atomes par exemple les atomes qui se trouve à gauche en les déplaçant on les a rapproché des atomes suivant, ils vont donc repousser les atomes qui se trouvent dans leurs droites et au cours du temps, ce mouvement va se répercuter tout au long du matériau

C’est cette propagation qu’on appelle onde sonore.

Caractéristique du son.

En fonction des types de vibrations notre cerveau va créer des sensations différentes, d’une part plus la vibration est puissantes c’est-à-dire que les atomes vibrent avec une grande amplitude plus le volume du son qu’on le ressent va être élevé.

Si le volume devient trop élevé il peut même devenir dangereux pour l’oreille, d‘autre part plus la vibration est rapide plus le son que l’on perçoit est aigu ainsi une lente vibration va être perçu comme un son grave alors qu’une vibration rapide va être perçu comme un son aigu.

Nos oreilles nous permette ainsi de détecter une vibration des objets qui nous entoure mais cependant elle nous permettre pas de détecter tous les sons, en particulier l’oreille n’est sensible qu’on onde sonore qui vibre entre 20 et 20.000 fois par seconde.

Ce qui veut dire qu’il est impossible pour nous d’entendre un objet qui vibre moins que 20 fois par seconde c’est ce qu’on appelle un infrason a l’inverse il nous est également impossible d’entendre un objet qui vibre plus de 20.000 fois par seconde c’est ce qu’on appelle un ultrason.

La loi de masse et masse ressort masse

La loi de masse stipule que plus le matériau est lourd, mieux il isole. Un seul mur de béton empêchera mieux les bruits aériens qu’un mur de même épaisseur constitué, par exemple, de briques creuses ou de briques de plâtre.

Dans le cadre de l’isolation phonique de la maison, en doublant l’épaisseur d’une telle paroi, la nuisance sonore peut être réduite de 5 à 6 dB. Cependant, étant donné que tous les types de matériaux lourds peuvent entraîner de surcharges élevées, il pourrait donc être impossible d’appliquer cette loi scientifique dans tous les bâtiments.

Loi masse ressort elle permet de réduire efficacement le bruit sans surcharger la structure.

Cela implique de séparer les deux murs avec une nouvelle texture, puis d’absorber le bruit, filtrant ainsi une partie.

Il faut savoir que l’air en tant que tel reste le meilleur isolant, dans une utopie, pour découpler une structure, rien de mieux qu’elle soit suspendue dans le vide, comme ça reste une utopie, on essaye de substituer l’air par des éléments soit pas des ressorts en limitant au maximum les points de contact, ou bien des élément en élastomère ou polyuréthane traduits pas des plots qu’on appelle antivibratiles.

Isolation acoustique des parois

Indice d’affaiblissement RW

L’indice d’affaiblissement Rw représente le niveau d’insonorisation des murs ou des matériaux isolants (en dB).

Par exemple, lorsque 65 dB de son sont émis dans une pièce et que l’indice Rw du mur est de 35 dB, la perception dans la pièce voisine sera de 30 dB.

Si on souhaite simplement éviter la réverbération du bruit, on doit recouvrir le mur d’une couche de matériau très absorbant (le coefficient d’absorption alpha est proche de 1 et le coefficient de réflexion de surface R est proche de 0).

Par exemple, en termes de bruit aérien, l’indice d’affaiblissement de bruit Rw (C, Ctr) représente la quantité de bruit neutralisé par les murs du bâtiment (murs, sols, sols, plafonds, fenêtres, portes, etc.).

Il est mesuré en laboratoire et ne considère que la propagation directe du bruit (propagation à travers le mur sans tenir compte de la propagation à travers les parois latérales). Plus le Rw est grand, plus l’isolation du mur est meilleure.

Réverbération

Le son est ce que l’oreille ressent de cette fluctuation.

Si l’onde générée par la source sonore passe directement à travers le support pour atteindre le public, alors on dira son direct ou son sec.

Cependant, dans la plupart des cas, l’onde sonore ne se propage pas directement vers le public, en fait elle sera réfléchie par différents murs (murs, sols, plafonds, objets, etc.). Ce phénomène est appelé écho.

De plus, si les ondes sonores sont réfléchies plusieurs fois, nous parlerons de réverbération avant d’atteindre les oreilles. Une partie de l’énergie sonore est absorbée et le reste est réfléchi.

Les ondes sonores émises à l’intérieur se propagent dans toutes les directions à une vitesse de
340 m / s.

Isolation acoustique : Isolation et absorption

Il ne faut pas confondre correction acoustique et isolation acoustique

En réduisant la transmission du bruit entre l’intérieur et l’extérieur de la pièce, la pièce sera isolée.

Lorsqu’une onde frappe un mur, elle sera partiellement absorbée, partiellement réfléchie et partiellement transmise.

Le matériau absorbant augmente la partie absorbée et réduit la réflexion du bruit dans la pièce où il est placé.

Par conséquent, un observateur situé dans la pièce où le bruit est émis sera moins conscient de la réflexion des ondes sonores et trouvera la pièce plus «sourde».

Cependant, une partie du bruit transmis du mur à la pièce adjacente ne sera pas modifiée par le matériau absorbant. Par conséquent, les matériaux absorbants ne peuvent pas améliorer l’isolation.

Définition du coefficient d’absorption

Le coefficient d’absorption acoustique définit le rapport entre le bruit absorbé et le bruit entrant.

Cela varie avec la fréquence du son.
Le coefficient d’absorption (αw) est compris entre 0 et 1 :

Coefficient d’absorption = 0 : le matériau n’absorbe aucun bruit, le bruit est donc complètement réfléchi.
Coefficient d’absorption = 1 : Le matériau absorbe tout le bruit, donc un matériau avec un coefficient d’absorption αw = 0,8 signifie qu’il absorbe 80% du bruit entrant.

En d’autres termes, plus le coefficient est proche de 1, plus l’absorbance du matériau est élevée.

Les solutions d’isolation acoustique.

Isolation phonique des murs et des cloisons.

Pour insonoriser un mur ou une cloison, plusieurs possibilités sont envisagées.

Installation de panneaux sandwich

Le panneau sandwich est un panneau composé de matériau d’isolant phonique. Chaque côté du matériau d’isolation acoustique est recouvert de plaques de plâtre, d’où l’appellation «panneau sandwich». Elle est facile à installer et efficace.

Installer le panneau sur une ossature métallique (ou en bois).

C’est la solution la plus efficace. La plaque de plâtre est vissée sur une ossature en métal ou en bois, lui-même fixé au plafond et au sol.

L’espace entre le montant et le cadre est comblé d’un isolant phonique. Afin d’améliorer ces performances d’isolation phonique, des plaques de plâtre «acoustique» peuvent être utilisées, qui ont un effet d’isolation acoustique beaucoup plus important que les plaques standard (BA13).

La pose d’une contre-cloison insonorisant.

Une couche de matériau d’isolation phonique est insérée entre la cloison à insonoriser et la nouvelle cloison en plâtre ou en brique.

Isolation phonique du plafond.

Le faux plafond est suspendu à une ossature métallique.

C’est le moyen le plus efficace d’isoler le plafond. En fixant des plaques de plâtre à la structure métallique suspendue au plafond existant, et en intégrant le matériau isolant en fibre dans plénum ainsi formé, les performances acoustiques du plafond seront immédiatement améliorées. Si le bruit d’impact est encore trop fort, il est possible de choisir des suspentes anti-vibratiles, voir même des ossatures longue portée, fixées de mur à mur.

Isolation phonique du sol.

L’isolation phonique du sol ou du plancher vise généralement à limiter les bruits d’impact (bruits de pas, chaises, etc.) et / ou les bruits aériens (musique, télévision, son, etc.). En fonction de la nuisance sonore des étages inférieurs, l’une des solutions suivantes sera retenue :

Installation de tapis ou de moquette.

Un tapis ou une moquette plus épaisse peut réduire le bruit d’impact, mais ne peut pas résoudre le problème causé par le bruit aérien.

Pose de chape flottante.

Cette technique consiste à poser une couche d’isolant surmontée d’un revêtement de sol (parquet par exemple), ce dernier ne touchant pas les murs. La couche isolante peut mesurer quelques millimètres à quelques centimètres. S’il fait plusieurs centimètres d’épaisseur, il diminuera le niveau sonore du bruit aérien.

Isolation phonique des fenêtres.

Le choix du niveau d’isolation acoustique des fenêtres doit tenir compte du volume du bruit extérieur.

Afin d’aider à trouver le verre qui répond aux besoins d’isolation phonique, le label CEKAL classe le verre en 6 catégories en fonction de sa capacité à limiter le bruit, de AR1 à AR6. Le type AR1 peut réduire le bruit d’au moins 25 dB, tandis que le type AR6 peut réduire le bruit d’au moins 37 dB.

Par conséquent, si l’environnement extérieur d’une maison est très bruyant (trafic aérien, voies ferrées, autoroutes, etc.) – c’est-à-dire 80 à 110 dB de son externe – un vitrage de type AR6 10/18/44.2 (10 mm de verre, 18 mm d’air ou de gaz argon, 2 verres de 4 mm d’épaisseur, 2 films PVB) pour obtenir un confort acoustique correct.

A l’inverse, si une maison est située dans un quartier très calme avec un niveau sonore extérieur maximum de 45 dB, il faut prévoir au moins un verre de type AR1 4/6/4 (verre 4 mm, 6 mm air ou argon et verre 4 mm).

Comme mentionné ci-dessus, veuillez noter que certaines fenêtres en verre contiennent des films (PVB ou polybutyral), qui peuvent améliorer la résistance et l’isolation phonique des fenêtres en verre.

Isolation phonique des portes.

Afin de garantir une bonne isolation phonique d’une pièce, veuillez ne pas ignorer la porte ! En effet, sachant si l’air passe à travers la porte, le bruit passera aussi … Par conséquent, il est préférable d’utiliser une porte pleine (donc pas de verre) et de s’assurer que le joint extérieur de la porte (notamment le bas de la porte) soit suffisamment étanche. De plus, la qualité de la porte joue également un rôle important dans l’isolation acoustique : plus la porte est lourde, plus elle peut limiter les vibrations sonores.

Enfin, la qualité de l’installation de la porte joue également un rôle déterminant : si la porte est mal installée, l’étanchéité à l’air et le bruit seront réduits.

Différentes solutions d’isolation phonique existent en fonction du type de porte concerné :

Pour les portes d’entrée.

Pour obtenir la meilleure isolation phonique, veuillez choisir des portes blindées hautes performances, qui assureront l’isolation phonique et thermique. Cependant, les portes en bois doivent être évitées car elles sont moins efficaces pour l’isolation phonique.

Une autre possibilité est de fixer une couche de matériau isolant sur la surface intérieure de la porte existante (par exemple, feuille de liège), ou d’utiliser un système de capitonnage.

Si le budget est limité, la solution la moins chère est de mettre un rail coulissant avec des rideaux isolés devant la porte.

Pour les portes intérieures.

Choisissez des portes acoustiques. En fait, ce type de porte possède un joint complètement étanche. En règle générale, choisissez une porte avec une isolation phonique d’au moins 28 dB.

Isolation phonique des équipements.

Les équipements d’une maison ou de d’un immeuble résidentiel engendreront des nuisances sonores et pollueront notre quotidien.

Cela concerne non seulement le bruit émis par les appareils ménagers tels que les machines à laver, mais également le bruit émis par les tuyaux, les chaudières, les équipements de ventilation et même les ascenseurs.

En fonctionnement, cet appareil fera vibrer le sol et les murs du bâtiment. Afin d’isoler acoustiquement les dispositifs et donc de réduire le bruit qu’ils émettent, ils doivent être séparés de la structure du châssis.

Afin d’isoler acoustiquement le lave-linge, il est généralement satisfaisant de placer un bloc de caoutchouc entre le sol et l’équipement. S’il s’agit d’un appareil mural (tel qu’un chauffe-eau), le matériau isolant doit être placé entre le chauffe-eau et le mur où le chauffe-eau est installé. Concernant les canalisations, nous pouvons utiliser des gaines ou manchons insonorisés pour limiter le bruit d’écoulement de l’eau.

Conclusion.

Donc pour résumer, le confort acoustique ça dépend à la fois de la qualité du logement et du comportement de chacun.

Choisir un logement neuf plutôt qu’ancien garanti une meilleur qualité acoustique.

Et si pour faire des travaux ou pour acheter, on ne doit surtout pas négliger l’isolation acoustique dans nos choix.

Partager avec vos proches :

Leave a Reply