Conseils pour acheter un terrain en Algérie

Vous voulez construire votre villa de rêve et vous êtes impatient de commencer les travaux. Cependant, vous devez passer par une étape très importante, celle d’acquérir un terrain pour construction.

Si vous n’avez jamais acheté un terrain et vous n’avez aucune idée des critères de choix, laissez-moi vous aider à travers des conseils essentiels dans l’article suivant.

Conseils généraux avant d’acheter un terrain pour construction

Dans cette partie, nous allons voir les points importants à considérer avant de vous décider d’acheter un terrain.

Mentionner les critères de votre maison

L’achat d’un terrain égale l’étape initiale de votre maison. Pour commencer, vous devez lister toutes les attentes et les critères de votre future maison. Imaginez votre villa, grande surface, nombre de chambres, nombre d’étages, jardin… Cette liste va vous aider à choisir votre terrain.

Bien choisir la localisation

Dans l’immobilier, on nous conseille toujours de choisir un bien dans l’optique de revendre un jour. Donc, le critère de localisation est très important pour un terrain. Il faut bien vérifier l’environnement qui entoure le terrain, et mettez toutes les chances de votre côté en privilégiant un endroit à proximité des commerces, écoles ou transports en commun. Aussi, jetez un œil sur les alentours s’il n’y a pas beaucoup de risque de nuisances sonores comme un chemin de fer, couloirs aériens ou axes routiers.

Vérifier la nature du sol

Informations sur la nature du sol. Pour construire sur une bonne base, il faut connaître la nature du sol. L’argile, le calcaire, la présence d’eau ou de remblais peuvent en effet nécessiter des fondations particulières. Commencez par explorer la région. Premiers indices : la présence de certaines plantes (par exemple le saule) peut révéler un sol humide. Des murs fissurés peuvent indiquer que la parcelle est instable. Des informations précieuses peuvent également être fournies par une enquête auprès des voisins, des commerçants ou de la mairie. Dans le cas de doutes, je vous conseille de faire appel à un spécialiste (géotechnicien) qui vous fera une étude de sol et vous serez tranquille dans la suite des travaux.

Raccordement aux réseaux

Assurez-vous également de la viabilisation du terrain, c’est-à-dire que sur le plan de lotissement établi par un bureau d’étude technique, on a prévu les voies d’accès, l’alimentation en AEP, le raccordement au réseau d’évacuation d’eaux usées, le gaz et l’électricité.

De plus, si votre maison ne peut pas être raccordée à l’assainissement collectif (traitement des eaux usées), vous devrez envisager un assainissement dit autonome. Selon les caractéristiques de votre terrain (imperméabilité, pente), la solution choisie sera plus ou moins chère

L’orientation

Pour ce qui est de l’orientation de la façade, il est préférable de privilégier une exposition sud-est. Dans le cas contraire, où le terrain est situé plein nord, vous allez beaucoup dépenser en chauffage et la facture Sonelgaz sera bien salée.

Une enquête auprès des voisins

Pour éviter des surprises sur votre futur quartier, faites un petit tour auprès de vos voisins. Questionnez-les sur la qualité de vie et les risques auxquels vous pourriez vous confronter.

Prenez votre temps

Prenez toujours le temps pour un minimum de réflexion ou demandez l’avis de tiers, moins concernés par le projet, est toujours profitable. Et pensez qu’un jour, vous aurez peut-être à revendre le terrain avec la maison. Listez les points forts du terrain mais sans faire l’impasse sur les points faibles

Conseils pour acheter un terrain en Algérie

  • – Demander le titre de propriété du terrain.
  • – Vérifier que le titre de propriété est enregistré et publié au niveau de la conservation foncière.
  • – Vérifier si le terrain dispose d’un livret foncier, s’il se trouve dans une zone déjà cadastrée. Le livret foncier renseigne aussi sur le caractère urbanisable ou agricole du terrain.
  • – Eviter l’achat de terrain avec simple décision de la mairie, elles ne sont pas valables.
  • – Avant d’acheter un terrain, assurez-vous du caractère constructible du terrain en consultant le Plan d’Occupation du Sol « POS ». Tous les terrains urbanisables ne sont pas forcément constructibles. Un terrain urbanisable peut se trouver sur une zone non-aedificandi, c’est-à-dire réservée au passage des canalisations de gaz, d’AEP, des eaux usées ou des zones de protection en cas de passage de ligne de moyenne ou de haute tension et situation en zone inondable.
  • – Le POS délimite aussi des réserves foncières destinées à recevoir les équipements publics et espaces verts. Certains propriétaires de ce genre de terrain essayent de s’en débarrasser en le vendant au premier venu.
  • – Eviter la vente en indivision cela risque de vous créer des problèmes
  • – Faites vérifier la surface réelle du terrain par un professionnel, il y a des voisins qui peuvent grignoter un terrain illégalement.

Source : Lkeria

Comprendre la signification d’un terrain dans l’indivision

Ce genre de terrain signifie qu’il n’y a pas une justification réelle da sa situation au sein d’une surface. Par exemple, on vous vend un terrain de 100 m² dans une surface totale de 600 m², s’il n’y a pas de division ou lotissement de terrain chaque propriétaire va prétendre avoir une partie au détriment d’une autre.

Dans le cas de l’indivision, l’acquéreur ne peut revendre son terrain et ne peut contracter un crédit auprès d’une banque pour construire. Dans pareil cas, l’acte de propriété individuel ne s’obtient alors que par un jugement qui peut prendre des années avant d’être prononcé.

Source : Lkeria

Score
Cliquez pour noter cet article
[Total: 0 Moyenne: 0]

Mohamed Oussama BILLAMI

Co-fondateur de Youchoz.com Spécialisé en efficacité énergétique dans les bâtiments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *