Interview: Nouveau master professionnel en efficacité énergétique à Tlemcen

efficacité énergétique Tlemcen

Nouveau Master professionnel en Algérie !

Le tout nouveau master professionnel en « Efficacité énergétique dans les bâtiments de construction » a vu le jour en 2018 à l’université Abou Bekr Belkaid de Tlemcen. Une première en Algérie.
Le professeur A.Megnounif, responsable de la formation et enseignant au département de génie civil à l’université de Tlemcen va nous présenter ce master.

Depuis quand est né le projet ?

Le projet est né en octobre 2016.

Qui sont les partenaires de cette formation ?

Le consortium proposé pour conduire ce projet comprend des institutions de l’enseignement supérieur ayant une grande réputation et une expérience très riche dans le domaine de l’éducation, études environnementales, engineering, recherche et didactiques et la coopération international.

Le projet est piloté par l’université de Gênes (Italie).

Le projet comprend 03 universités du nord de la méditerranée (Gênes, La Rochelle, Varsovie) et 03 universités (+ 03 autres affiliées) du sud de la méditerranée (Tlemcen, Mostaganem, Fès, Marrakech, Sousse et Gabes), en plus des partenaires du secteur socio-économique des deux côtés.

Quel est l’objectif de la formation ?

L’objectif principal du projet est de Concevoir, mettre en place et développer un nouveau programme de Master en «Protection de l’environnement et efficacité énergétique dans les bâtiments», autrement appelé Bâtiments durables, dans trois universités algériennes, marocaines et tunisiennes affiliées à trois autres universités des mêmes pays.
Le projet proposé introduit des outils innovants et des méthodologies de modernisation et d’internationalisation en Algérie, Maroc et Tunisie, principalement concernant l’utilisation de nouveaux rendements environnementaux pour améliorer la disponibilité des ressources académiques pour supporter les enseignants et les étudiants dans le processus de renforcement des capacités et le développement d’un nouveau master inter université.

En plus de ceci, trois innovations pédagogiques sont projetées d’avoir :

1-prévoir un lien entre l’université et l’entreprise à travers le développement d’un réseau qui va renforcer le rôle principale des établissement de l’enseignement supérieur.

2-politiques concernant l’environnement.

3-renforcer les liens université-entreprise-marché de l’emploi.

En quoi consiste la formation ?

Avant la proposition d’un programme de master en efficacité énergétique, un état des besoins des parties prenantes a été défini à partir d’un questionnaire distribué au niveau des entreprises locales de la wilaya de Tlemcen.

Quel sera le profil d’un diplômé en « Efficacité énergétique dans les bâtiments de construction » ?

Titulaire d’un master en efficacité énergétique dans les bâtiments de construction.
Le profil de titulaire du master en Efficacité Énergétique et maîtrise de l’énergie dans le bâtiment permet aux diplômés de :

-Réaliser des audits et diagnostics énergétiques.
-Proposer des solutions économes en énergie.
-Concevoir, initier, vendre, mettre en œuvre, gérer et suivre des installations utilisant les énergies renouvelables.
-Création de micro-entreprises en efficacité énergétique.

Le titulaire de ce Master pourra exercer au sein des entreprises de bâtiments, des bureaux d’études ou administrations. Il pourra le cas échéant poursuivre ces études pour l’obtention du Doctorat.

Y aura-t-il d’autres promotions dans les prochaines années ?

Sûrement, on travaille sur la pérennité de la formation. Dans nos projections, cette formation sera reconduite chaque année et on ciblera toujours un effectif d’étudiants maîtrisé afin de la rendre de plus en plus attrayante.

D’autres informations à ajouter ?

Tenant compte de l’épuisement des sources d’énergie conventionnelles et du potentiel solaire énorme dont elle dispose, l’Algérie a entamé depuis 2011 un programme des énergies renouvelables et d’efficacité énergétique très ambitieux qui vise à diversifier les sources d’énergie, à protéger l’environnement et l’engage dans une ère énergétique durable. Le programme vise globalement la réduction de la consommation de 9% à travers la substitution inter énergétique et l’introduction des équipements et des technologies performantes, soit une économie de 63 millions de tonnes équivalent-pétrole (tep) et un gain financier de $ 42 milliards, à l’horizon 2030. La mise en œuvre du programme national de développement de l’efficacité énergétique conduira à l’isolation thermique de 100 000 logements par an.
Cette formation ambitionne de former des ingénieurs qualifiés de haut niveau afin d’accompagner les entreprises dans leur objectif.
Les activités sont diverses ; La promotion de l’Efficacité énergétique et des énergies renouvelables au sens large du terme :

-Bâtiment : isolation thermique, efficacité énergétique, matériaux…
-La maintenance des différentes installations énergétiques.
-Les bureaux d’études.
-Les services techniques des A .P.C, Dairates et Wilayates
-Les entreprises de réalisation
-Les directions de Sonelgaz
-Les directions de wilaya des énergies
-L’enseignement technique
-La recherche

La présente formation est destinée spécifiquement à la création de micro-entreprises, de bureaux d’études spécialisés dans la thermique du bâtiment et/ou au confortement de la main-d’œuvre spécialisée (Technique & administrative) dans les entreprises.

Le programme de ce Master a été établi suivant un schéma global. De ce fait, des passerelles sont prévues avec les Masters déjà habilités et prévus au sein du département ou bien avec le département de génie mécanique, option énergétique.

Partager avec vos proches :